La vallée de l'Ellé vue du ciel


Office de Tourisme, Quimperlé Terre Océane (crédits : Aeroptique, GIRWET production)


Actualités

16 novembre 2017 - Le SMEIL lance une consultation des entreprises pour un marché de conception - réalisation d'un démonstrateur des techniques de réduction de la vulnérabilité des bâtiments situés en zone inondable

Le SMEIL lance une consultation des entreprises pour un marché de conception - réalisation d'un démonstrateur (showroom), imaginé comme une exposition itinérante, sur les techniques et solutions innovantes de réduction de la vulnérabilité des bâtiments situés en zone inondable.

L’objectif est d’inciter les particuliers et professionnels situés en zone inondable à adopter une démarche volontaire pour équiper leur logement ou commerce afin de le protéger contre les inondations. Le SMEIL envisage de susciter la demande par la mise en place de ce démonstrateur présentant concrètement les solutions existantes (solutions innovantes, coûts, fournisseurs, aides, …) afin de faciliter l'acquisition de ce type d’équipements.

Le démonstrateur devra être composé de matériel de démonstration, de panneaux de communication (matériaux, solutions, fournisseurs, coûts, retour d’expériences, …), d'un outil numérique interactif et ludique ainsi que d’une maquette d’habitation résiliente (physique ou numérique).

Le présent appel d’offre concerne la conception et la réalisation du démonstrateur et des outils de communication liés.

La date limite de remise des offres est fixée au 11/12/2017 à 10h.

Les offres peuvent être remises par voie postale ou sur la plateforme Mégalis bretagne (https://marches.megalisbretagne.org/).

Le règlement de la consultation ainsi que le dossier de consultation des entreprises sont téléchargeables sur la plateforme Mégalis Bretagne (il est conseillé de s'inscrire pour être averti des éventuelles modifications apportées au DCE) et ci-dessous.

Réglement de la consultation_MAPA_DEMONSTRATEUR_SMEIL
RC_MAPA_DEMONSTRATEUR_SMEIL.pdf
Document Adobe Acrobat 398.0 KB
Dossier de consultation des entreprises_MAPA_DEMONSTRATEUR_SMEIL
DCE_MAPA_DEMONSTRATEUR_SMEIL.zip
Archives compressées en format ZIP 1.1 MB

16 octobre 2017 - Des prélèvements génétiques sur les Mulettes perlière

Dans le cadre de l'acquisition de connaissance sur la Mulette perlière, des prélèvements génétiques ont eu lieu sur deux rivières de notre bassin versant situées dans le périmètre Natura 2000 Rivière Ellé : le Naïc et l'Aër. C'est Juergen Geist, chercheur à l'université de Munich qui a effectué ces prélèvements, accompagné par l'association Bretagne Vivante en charge du plan régional d'action Mulette et l'animatrice du site Natura 2000. Les mulettes prélevées ont également été mesurées puis identifiées à l'aide d'une étiquette avant d'être remises dans le cours d'eau. Les analyses permettront d'identifier les différences entre ces deux populations et ainsi dégager des pistes d'actions adaptées pour mieux les préserver.

10 octobre 2017 - Bilan de l'animation PAEC EILABM 2017

Le SMEIL a organisé une réunion bilan de la première année d'animation du Projet Agro-Environnemental et Climatique des bassins versants Ellé-Isole-Laïta et Aven-Bélon-Merrien (EILABM) auprès des élus et partenaires impliqués sur le sujet. L'occasion de dresser un bilan positif de ce programme :

- 145 exploitations engagées en MAEC système depuis 2015,

- 45 exploitations engagées en MAEC localisées en 2017 pour des mesures de gestion de zones humides par fauche tardive ou pâturage limité et d'entretien du bocage.

- Près de 370 ha engagées dans les MAEC zones humides et 10 km de haies à entretenir.

 

La poursuite de l'animation du PAEC en 2018 est aujourd'hui compromise par manque de financements. En accord avec les participants de la réunion, le SMEIL a transmis un courrier à la Région Bretagne, gestionnaire des fonds européens, pour demander la poursuite du dispositif sur le territoire EILABM pour 2018.

4 octobre 2017 - Reméandrage sur l'l'Ellé à Langonnet bientôt achevé

Un chantier hors normes vient de s'achever sur la commune de Langonnet. Il porte sur la recréation de 7 méandres sur la rivière Ellé, réalisé dans le cadre du Contrat Territorial Milieux Aquatiques par Roi Morvan Communauté et la Fédération Départementale pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques du Morbihan. Pour rappel, les remembrements successifs réalisés dans les années 70 et 80 pour permettre une meilleure exploitations agricoles des prairies ont transformé le cours d'eau méandriforme en un canal droit, profond et élargi. Les travaux réalisés en 2017 à la suite de la première phase de 2015 ont permis de redonner à la rivière un faciès plus naturel avec des courbes, une section réduite et moins de profondeur, facilitant la connexion entre le cours d'eau, les zones humides adjacentes et sa nappe alluviale. La longueur du cours d'eau a ainsi été augmenté d'environ 400 mètres linéaires.

 

Pour rappel, le film réalisé par le SMEIL sur le reméandrage de l'Ellé est accessible ICI.

3 octobre 2017 - Bilan de l'étiage 2017

Si durant l’été les précipitations se sont révélées largement déficitaires à l’échelle du bassin versant, la tendance s’est ensuite inversée avec des pluies abondantes en septembre, supérieures à la normale saisonnière.

A l’échelle du bassin versant, les débits des cours d’eau ont été exceptionnellement faibles en juillet-août, inférieurs à la valeur de référence qu’est le 10ème du module (voire le 20ème du module pour l’Ellé au Faouët). En septembre, du fait des précipitations observées, les débits sont repartis à la hausse, jusqu’à côtoyer des valeurs normales pour la saison.

A noter que les nappes phréatiques étaient toujours extrêmement basses à la mi-septembre, de plusieurs dizaines de centimètres sous les niveaux atteints à la même époque en 2016.

 

Dans le Morbihan, l’arrêté préfectoral du 21/07/0217 a été prolongé, mais uniquement pour les autorisations exceptionnelles de prélèvement, il n’y a donc plus de restriction des usages de l’eau sur ce département.

Il n’y a plus d’arrêté préfectoral de restriction des usages de l’eau (et d’autorisation de prélèvement sous les seuils réglementaires) en vigueur sur le Finistère, l’arrêté du 28/07/2017 a été abrogé le 21/09/2017.

Dans les Côtes-d’Armor, il n’y a plus non plus d’arrêté préfectoral de restriction des usages de l’eau, l’arrêté du 11/05/2017 a été abrogé le 19/09/0217.

Bilan de l'étiage 2017_20171003
20171003_SMEIL_Bilan_etiage_V2.pdf
Document Adobe Acrobat 2.1 MB

19 septembre 2017 - Inventaire de terrain sur les ZEC prioritaires

Fin 2016, le SMEIL a confié au bureau d’études X.Hardy la réalisation d’une étude sur les Zones d’Expansion des Crues (ZEC) à l’échelle des bassins versant des rivières Ellé, Isole et du Dourdu.

Ces zones, réparties sur tout le bassin versant, jouent un rôle essentiel en stockant d’importants volumes d’eaux lors des crues, ce qui participe au ralentissement des écoulements et à la diminution des inondations à l’aval.

La première étape de l’étude a consisté à cartographier l’ensemble des ZEC. Ce travail a été présenté en mai 2017 aux acteurs concernés, notamment à Roi Morvan Communauté et Quimperlé Communauté afin qu'elles puissent être protégées dans leur futur Plan Local d’Urbanisme Intercommunal de afin d’éviter leur remblaiement, qui participerait à l’augmentation du risque inondation à l’aval.

L’étape suivante a consisté à identifier 80 zones « prioritaires » du fait de leur capacité de stockage et de l’absence d’usages et d’enjeux incompatibles avec leur ennoiement temporaire en cas de crue.

Actuellement, ces zones prioritaires font l’objet d’un inventaire de terrain précis, dont l’objectif est de déterminer leur fonctionnalité et d’identifier les opportunités en termes d’augmentation de leur capacité de stockage.

Ce 19/09/2017, le SMEIL et plusieurs de ses partenaires ont accompagné le bureau d'étude sur le terrain pour échanger sur la méthodologie d'inventaire et le type d'aménagement envisageable selon les sites.

C’est sur la base de ces zones dites prioritaires que sera élaboré le futur programme de travaux afin de réduire le risque inondation à Quimperlé pour les crues les plus fréquentes.

Le rendu final de l’étude et du programme d’action est programmé pour fin 2018.

Article_inventaires_ZEC_Ouest France_Gourin_8sept2017
08092017_ZEC_Ouest_France_56.pdf
Document Adobe Acrobat 359.1 KB

19 septembre 2017 - Expo "La Laïta, vue du ciel"

Les photographies d'Erwan LE CORNEC sont encore visibles à l'abbaye de St Maurice jusqu'au 5 novembre, alors profitez-en pour découvrir d'une autre manière "La Laïta, cette belle inconnue...

  • Belle, car elle porte à la contemplation...
  • Inconnue, car elle ne se laisse pas beaucoup admirer dans cette forêt..."

Anne-Maréchal, adjointe à la culture à la mairie de Clohars-Carnoët

13 septembre 2017 - Animation "Comment démarrer un jardin ?"

La Maison de la bio du Finistère et la MCE proposent des animations à destination des habitants d'un quartier sur le thème :

"Comment démarrer un jardin au naturel ?"

La 1/2 journée est gratuite. Les communes finistériennes qui souhaitent accueillir cette animation peuvent se renseigner auprès de :

Guénaelle NOIZET

Maison de la consommation et de l'environnement

guenaelle.noizet@mce-info.org

02 99 30 76 04

Le programme ci-dessous :

20170913_Animation_demarrer_un_jardin_29
Document Adobe Acrobat 1.4 MB

11 septembre 2017 - De la Mulette perlière sur l'Isole

Dans le cadre de ses missions d'acquisitions de connaissance sur la Mulette perlière, moule d'eau douce protégée au niveau européen, une équipe de l'association Bretagne Vivante accompagnée du service entretien des rivières de Quimperlé communauté et d'un agent du SMEIL, a effectué une journée de prospection sur l'Isole entre Pont Schluz et Pontégan sur la commune de Mellac.

 

Le bilan est positif puisqu'il confirme la présence de l'espèce sur l'Isole avec 7 individus identifiés. Parmi eux, la découverte d'une jeune moule de 4.5 cm et âgée de 10-15 ans environ, laisse penser que cette petite population se renouvelle.

NB: Une Mulette perlière vit entre 120 et 150 ans et atteint sa maturité sexuelle à environ 60 ans.

 

Pour en savoir plus sur cette espèce emblématique des rivières sauvages bretonnes, cliquez ici.

8 septembre 2017 - Point étiage N°8

Suite aux pluies conséquentes du 03/09, supérieures à 30mm, les débits sont repartis à la hausse jusqu’à côtoyer les normales saisonnières avant de redescendre à partir du 05/09.

Sur l’Ellé à Arzano, les débits sont encore supérieurs au dixième du module. Au Faouët, ils sont supérieurs au seuil fixé du vingtième du module.

Par contre, l’Isole à Quimperlé côtoie à nouveau le dixième du module depuis le 06/09. A noter qu’il existe une incertitude sur la fiabilité de la donnée à cette station.

 

Météo France prévoit sur le secteur de Quimperlé environ 13mm ce vendredi 08/09, 5mm demain, et 4mm pour le lundi 11/09. Aucune pluie n’est ensuite prévue jusqu’au jeudi 21/09.

 

Le BRGM qualifie le niveau des nappes d’eaux souterraines, à la fin août, comme étant :

-          Inférieur à la normale et en baisse à Scaër ;

-          Très inférieur à la normale et en baisse également à Guilligomarc’h.

 

Des arrêtés préfectoraux sécheresse sont toujours en vigueur sur le Finistère, le Morbihan et les Côtes-d'Armor.

Pour plus d’informations : Propluvia, site national d’informations sur les restrictions d’eau : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/

Le Bassin en photo

Offre d'emploi

Aucun poste n'est actuellement à pourvoir au SMEIL.

 

Agenda

Journée mondiale des sols

plus d'informations ici

5 décembre

Exposition

Une exposition sur les inondations disponible gratuitement, demandez la !!

 

Depuis février 2014, le SMEIL propose une exposition itinérante sur les inondations aux différents acteurs de l'eau de son territoire.

 

Pour plus d'informations sur l'exposition inondation

-> cliquez ici